11 CONSEILS POUR LE DESIGN DE VOTRE…

La conception de votre logo d’entreprise peut faire ou défaire vos perspectives commerciales sur le marché. Un logo parfaitement créé est capable d’établir un bon rapport avec vos clients et en conquérir de nouveaux. Il a le pouvoir de vous rendre mémorisable et reconnaissable.
Le logo fait partie intégrante de l’identité visuelle de votre entreprise, il en est même le premier élément !

Les entreprises modernes reposent beaucoup sur une communication efficace, en effet, nous sommes dans une ère du visuel et de l’image, cela veut donc dire que votre logo à par exemple plus d’importance que votre slogan ! Les spécialistes du marketing élaborent des stratégies pour s’assurer que les clients peuvent s’engager dans une entreprise de diverses façons. Un logo conçu par des professionnels a le pouvoir de convertir les gens en clients fidèles. Aujourd’hui, le logo n’est pas seulement un symbole pour identifier votre entreprise et vos produits ou services, mais participe plutôt à créer votre identité de marque.

Dans un article précédent, nous avions déjà vu les généralités sur la conception de logos (logo principal et secondaire, taille, format ainsi que les étapes pour mener à bien leur conception) . Dans cet article nous vous donnerons davantage des astuces et conseils pour que vous (en étant accompagné d’une agence de graphisme, d’un graphiste freelance ou d’un studio de design) puissiez faire les bons choix pour votre logo !

Voici nos 11 conseils pour le design de votre logo d’entreprise :

1. CONNAÎTRE VOTRE MARQUE

Avant qu’un professionnel de l’image ne se lance la conception de votre logo, assurez-vous qu’il comprenne votre marque. Il est important qu’il sache quel groupe de personnes vous souhaitez atteindre ! Écrivez (voire illustrer en image) ce qu’est votre entreprise, votre marque et votre marché. De même, il est important qu’il cerne l’idéologie de votre marque vos inspirations pour l’avenir et vos objectifs !

Expliquez aux concepteurs la personnalité de la marque. S’agit-il d’une marque douce ou d’une marque plus dure en termes de son ton. Fait-elle preuve d’humour ou au contraire doit-elle être sérieuse ? Quelle est la façon dont vous vous projetez au milieu de votre marché et de vos clients. Tous ces détails doivent être prêts à l’avance. Ces informations serviront de guide pour créer votre logo !

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, allez lire les points 1,2 et 3 des étapes de création de logo !

2. REFLÉTER LA NATURE DE VOTRE ENTREPRISE

 

Assurez-vous que votre logo est parfaitement capable de représenter votre entreprise. Les couleurs et symboles utilisés dans votre logo doivent correspondre à votre l’entreprise et aux produits ou services que vous offrez. C’est lorsqu’un logo est en parfaite adéquation avec une entreprise, qu’il crée une identité de marque et qu’il vous permet de vous positionner sur un marché concurrentiel ! Ne cherchez surtout pas à imiter un logo d’un concurrent, au contraire, votre logo doit être unique et personnel, il doit raconter une histoire et être un facteur différenciant !
Tout bon logo a une histoire. Bien plus qu’une jolie esquisse, les logos efficaces sont remplis de sens, à la fois évidents et cachés. Pour citer des exemples célèbres, la flèche du logo Fedex indique que l’avancement et que les livraisons arrivent. Le logo Apple a lui aussi toute une histoire, avant « THINK DIFFERENT », le slogan d’Apple était « BYTE INTO AN APPLE ». C’est un jeu de mots du mot « bite » (mordre) et « byte » (terme informatique qui signifie plus ou moins « octet »).

En tant qu’entreprise qui veut un nouveau logo, gardez en tête que votre demande ne doit pas seulement être d’obtenir quelque chose de frais, tendance et sympa, mais aussi de créer un logo qui correspond aux valeurs et à la mission fondamentales de votre entreprise !

3. ÉVITER LES CLICHÉS

 

À quelques années d’intervalle, de nouvelles tendances émergent dans la conception de logos. Ces différentes tendances du design sont passionnantes à observer et vous pourriez avoir envie de suivre le rythme de l’époque, mais avec les logos, l’éphémère est la chose qu’il faut éviter avec soin, surtout quand il s’agit de s’inscrire dans une grande tendance qui vous noiera automatiquement dans la masse !

Devriez-vous être au courant des dernières tendances en matière de conception de logo et comprendre ce qui est bon et moins bon ? Tout à fait ! Devriez-vous les suivre à la lettre ? Absolument pas.

L’archétype de base ci-dessus est utilisé encore et encore dans la conception de logo en ce moment et il devient de plus en plus passé à chaque utilisation. Pourquoi ne pas utiliser un design que vous avez imaginé vous-même plutôt que de vous porter sur ce que tout le monde fait ?

4. SACHEZ QUE LA PREMIÈRE IMPRESSION EST ESSENTIELLE

Votre logo doit laisser une impression durable sur le marché et les clients. Un simple coup d’œil à votre logo doit suffire pour hypnotiser les gens. Le logo fonctionne pour une entreprise en attirant les clients encore et encore !

Assurez-vous que votre logo est unique, ce qui signifie que son design doit être basé sur un nouveau concept afin qu’il se démarque de la foule des logos sur le marché. Votre logo doit également être mieux conçu que celui de vos concurrents. Pour cela, évitez les plates-formes de création de logos en ligne et travaillez avec des professionnels (designer graphique, web graphiste, infographiste…)

5. ENVISAGEZ DIFFÉRENTES SORTES DE LOGOS

Voulez-vous un logo avec le nom de votre entreprise comme caractéristique principale ? C’est peut-être la meilleure idée de logo. Un tel logo est connu sous le nom de logotype. Les logos de RayBan, IBM et Coca-Cola sont des exemples célèbres de logotypes. Si vous choisissez d’avoir un logotype, le nom de votre entreprise sera immédiatement visible pour les clients. Cela signifie que votre logo deviendra également la publicité de votre marque. Vous ne dépenserez pas beaucoup d’argent pour faire connaître votre marque. Le logo indiquera le nom de votre entreprise aux gens. Les petites entreprises avec un petit budget marketing ont tout intérêt à s’intéresser aux logotypes.

Mais si vous choisissez d’avoir un symbole comme logo, vous devrez dépenser beaucoup d’argent pour faire connaître votre marque. Mais vous devrez surtout vous assurer que la construction de ce symbole soit irréprochable !

Vous pouvez également vous tourner vers une combinaison de logo avec à la fois le symbole et le nom de l’entreprise. Un tel logo fera ressortir le nom de votre entreprise ainsi qu’un message grâce au symbole.

6. CONCENTREZ-VOUS SUR LES TYPOGRAPHIES

Parce que les banques de données typographiques sont illimitées, beaucoup de concepteurs ne font tout simplement pas attention à la sélection des polices de caractères et les choisissent presque au hasard. Si faire un choix parmi toutes ces typographies peut être une chose compliquée, le fait est que les caractères parlent de la personnalité d’une marque et qu’il faut donc s’intéresser particulièrement à cette étape ! Par exemple, un caractère utilisé pour le logo d’une compagnie de jouets sera très probablement un caractère manuscrit. C’est parce que les enfants sont les clients cibles et que vous voulez présenter votre marque comme une entreprise adaptée aux enfants.

De même, si vous créez un logo pour un groupe de musique rock, choisissez des caractères gras qui créent une forte personnalité de votre groupe. Ainsi, assurez-vous qu’il n’y a pas d’inadéquation entre le caractère que vous avez choisi et la personnalité de votre marque. Si le choix de la police de caractères ne parle pas au nom de votre marque, le logo enverra des signaux erronés à vos clients potentiels.

Enfin, si possible, demandez aux designers de vous créer une propre police de caractère unique spécialement pour votre logo. Les logos tels que celui de Coca-Cola sont reconnus pour leurs polices personnalisées.

7. FAITES LES BONS CHOIX DE COULEURS

 

Les couleurs jouent un rôle crucial dans le message d’une marque. Par exemple, si vous utilisez le rouge comme couleur principale dans votre logo, cela enverra le message que la marque est agressive, passionnée, énergique… Cela signifie que votre marque a l’intention de cibler une clientèle jeune. Si le bleu est la couleur principale, il évoquera les sentiments d’intelligence et d’unité. C’est la raison pour laquelle la plupart des réseaux sociaux tels que Facebook ont des logos en bleu. Si vous voulez créer une page de réseaux sociaux, pensez à avoir le bleu comme couleur principale dans sa conception.

Utilisez des couleurs vives et audacieuses pour attirer l’attention des gens. Mais ces couleurs devraient aussi parler de la personnalité de votre marque. Rappelez-vous que chaque couleur évoque une émotion, qui devient son message pour les spectateurs ou les clients. Il y a une science derrière les couleurs (la théorie des couleurs) que les graphistes tentent d’utiliser pour le mieux.

Pour en savoir plus sur les couleurs et leurs significations, allez lire cet article sur le sujet !

Bien que les couleurs et les combinaisons de couleurs soient importantes, il faut vous assurer que votre logo est tout aussi impressionnant en noir et blanc. Il y a de nombreux cas où un logo apparaît sans couleurs. Il peut s’agir de documents papier, de formats numériques, d’annonces dans les journaux, d’articles de papeterie et de nombreux autres articles. Par exemple, une annonce de journal est généralement en noir et blanc. Cela signifie que votre logo devrait faire une bonne impression même sans ces couleurs d’origines !

8. RESTEZ SIMPLE !

Tous les concepteurs de logos experts et tous les graphistes vous donneront ces conseils. Il faut toujours mettre l’accent sur la création d’un logo simple ! Quand on parle d’un simple logo, cela implique l’utilisation d’une ou deux couleurs, polices et autres éléments. Votre audience doit comprendre le message au premier coup d’œil et c’est cette simplicité qui va rendre cela possible ! Mais s’il y a deux couleurs et deux polices confuses ou une forme complexe de logo, alors il enverra un signal mélangé aux spectateurs.

Un logo simple est aussi un design mémorable. La plupart des entreprises mondiales sont représentées par leurs logos simples. Prenez par exemple le logo Nike. C’est un simple logo le : swoosh. Le logo Pepsi est fait de deux couleurs seulement. Le logo Samsung a une couleur. La simplicité de la conception n’est pas limitée aux logos seulement. En fait, tous vos produits de conception graphique tels que la conception de brochures, etc. doivent également être simples, soignés et propres.

Rappelez-vous qu’un design simple restera en tête et que si le public n’a pas besoin de faire des efforts pour vous réidentifier alors c’est gagné ! Ainsi, la simplicité d’un logo contribue grandement à créer l’identité de la marque.

9. METTEZ L’ACCENT SUR LA SYMÉTRIE ET LES PROPORTIONS

 

Prenons l’exemple du nouveau logo Twitter :
Ici, les cercles ne sont pas utilisés pour vous convaincre d’une étrange histoire cosmique qui n’a aucun sens, ils sont simplement utilisés comme un guide pour créer un logo bien équilibré avec des courbes et des arcs cohérents ! Pour obtenir un logo visuellement agréable, il est nécessaire de le construire avec des formes géométriques.

 

Malgré la partie croquée du logo d’Apple ci-dessus, si nous creusons plus profondément, nous pouvons voir qu’il y avait encore beaucoup de symétrie et de proportionnalité dans l’ensemble. De plus, la création de ce logo utilise le nombre d’or (très utile en création graphique), dont nous parlerons dans un prochain article.

10. PENSEZ AUX ESPACES VIDES ET AUX DOUBLES SENS

 

Utiliser l’espace négatif d’un logo d’une manière intelligente est une valeur sûre, bien que parfois difficile à maitriser ! Le logo Fedex et sa flèche cachée sont un exemple standard de cette technique.

 

Vous ne le voyez pas encore ? Continue de chercher, c’est là, l’utilisation de l’espace négatif est si subtile que la plupart des gens voient le logo de Fedex tous les jours ou depuis des années et ils ne remarquent même pas la flèche !

Beaucoup de logos très réussis utilisent une technique « double sens visuel », c’est-à-dire qu’il a deux images enveloppées en une seule par une interprétation intelligente d’un concept ou d’une idée.

11. DÉCLINEZ SUR TOUS SUPPORTS ET TOUS FORMATS

 

Une autre qualité d’un excellent logo est qu’il est facilement déclinable. N’oubliez pas que votre logo figurera sur diverses publicités. Il doit apparaître comme un logo impressionnant sur tous les médias. Il doit donc être en haut résolution ou en vectoriel. Cela signifie que lorsqu’il est mis à l’échelle à de plus grandes proportions sur un panneau d’affichage, le logo doit rester visuellement équilibré.
De même, s’il est nécessaire d’imprimer votre logo sur une surface plus petite comme celle d’un produit promotionnel comme un stylo, les détails du logo doivent toujours être clairement visibles. En format web, votre logo doit rester propre et lisible sur chaque format responsive ! Pour rendre l’utilisation de votre logo intuitive, ayez recours à une charte graphique !

Voici donc nos conseils dont vous devriez tenir compte lors de la conception de votre logo.
N’hésitez pas à nous demander un devis pour votre propre logo, 107 création et son équipe de graphiste s’adapte à toutes les demandes et tous les budgets pour travailler sur votre nouvelle identité graphique et votre nouveau logo ! Pour voir des exemples de logos que nous avons réalisé, faites un tour sur le site !

LE GRAPHISME DANS LES PETITES ET MOYENNES…

QU’EST-CE QUE LE DESIGN GRAPHIQUE ?

Le design graphique, aussi connu sous le nom de design de communication est l’art de créer du contenu visuel pour communiquer des messages. Appliquant la hiérarchie visuelle et les techniques de mise en page, les graphistes utilisent la typo et les images pour répondre aux besoins spécifiques des utilisateurs et se concentrent sur la logique de l’affichage des éléments dans des designs interactifs pour optimiser l’expérience utilisateur. La forme qu’il prend peut être physique ou virtuelle et peut inclure des images, des mots ou des éléments graphiques. L’expérience peut se dérouler en un instant ou sur une longue période. Le travail peut se faire à n’importe quelle échelle, de la conception d’un timbre-poste unique à un travail de signalisation et de communication pour un évènement international comme les jeux olympiques. Il peut être destiné à un petit nombre de personnes, comme un livre unique ou en édition limitée ou une conception d’une exposition, ou peut être vu par des millions de personnes, comme c’est le cas pour le contenu numérique et physique interconnecté d’une organisation de presse internationale. Il peut également être utilisé à toutes fins, qu’elles soient commerciales, éducatives, culturelles ou politiques.
Nous avons affaire au design graphique au quotidien, les concepteurs arrangent la typographie, la forme et l’image sur les affiches, les publicités, les emballages et autres imprimés, ainsi que les visualisations d’information et les graphiques pour les journaux et les magazines.motherless large free porn

ORIGINE ET ÉVOLUTION

Le graphisme est un terme issu de l’industrie de l’imprimerie des années 1920 et couvrant un large éventail d’activités, y compris la création de logos, il concerne l’esthétique et le marketing en attirant les spectateurs par l’image, la couleur et la typographie.

Aujourd’hui cependant, les concepteurs (UX,UI designer, webdesigner,infographiste) qui travaillent à la conception de l’user experience (application mobile ou création de site professionnel) doivent justifier des choix stylistiques concernant, par exemple, l’emplacement des images et la police de caractères avec une approche centrée sur l’usage. Ils doivent tenir compte de l’architecture de l’information de leurs conceptions interactives, afin d’assurer l’accessibilité pour les utilisateurs.
Par exemple, si une application mobile ne peut pas offrir aux utilisateurs ce dont ils ont besoin en quelques clics de souris, ses concepteurs n’auront pas réussi à allier design graphique et expérience utilisateur.

Tous les métiers du web ont des compétences techniques particulières. Que ce soit pour du codage, pour de l’ergonomie web, pour accroitre l’interactivité ou pour obtenir un site dynamique, il est important de faire appel au bon professionnel qui utilise les justes outils informatiques et le bon langage informatique.
La portée de la conception graphique dans UX et le web design couvre la création de beaux designs que les utilisateurs trouvent agréables, intuitifs et ergonomiques.

IMAGE DE MARQUE

L’image de marque est une notion clé pour les entreprises, elle rassemble tous les artefacts d’une marque commerciale ou institutionnelle, comme une carte d’affaires, une enseigne, une affiche publicitaire, ou un logo, dans un système visuel. La façon dont ils sont vécus au fil du temps est le travail de conception. Aucune pièce n’est créée sans tenir compte des autres pièces ou sans penser à la façon dont le client cible va d’abord rencontrer la marque et ensuite développer une relation avec cette marque au fil du temps.

Au XXe siècle, un consommateur n’avait souvent que quelques points de contact avec une marque. Par exemple, si vous deviez prendre l’avion quelque part, vous verriez des expressions de la compagnie aérienne sur votre billet, à la porte d’embarquement, dans l’avion, sur les uniformes des agents de bord et sur divers articles imprimés dans l’avion, comme les couvertures, les serviettes ou les magazines de bord. Vous auriez peut-être vu une publicité dans la presse écrite ou à la télévision.
Aujourd’hui, votre expérience comprend toujours tous ces éléments, mais maintenant elle commence bien avant votre arrivée à l’aéroport, lorsque vous achetez votre billet le sur le site Web de la compagnie aérienne et recevoir une confirmation par courriel, et transmet une vidéo sur la sécurité et des options interactives à bord. Une fois arrivé à destination, il se peut que vous receviez également des suivis par courriel vous posant des questions sur votre expérience au cours du voyage ou vous invitant à interagir davantage avec la marque. Cette extension des points de contact se recoupe avec presque tous les supports de communication et prend en compte une durée d’engagement beaucoup plus longue avec le client.

DU DESIGN ÉMOTIONNEL !

Bien que l’ère numérique implique la création à l’aide de logiciels interactifs de PAO (comme illustrator ou photoshop), le design graphique s’articule toujours autour de principes ancestraux. Chaque graphiste doit avoir une bonne compréhension et une bonne culture de tous les éléments qui sont susceptibles de créer une émotion ou une autre. Le professionnel de l’image doit donc maitriser des éléments comme :

Les lignes : Droite, courbe, ondulée, épaisse, épaisse, mince, les possibilités en matière de lignes sont illimitées. Les lignes permettent aux concepteurs de diviser un espace ou un contenu séparé dans une mise en page. Ils peuvent également être utilisés pour guider les yeux du spectateur, ou pour faire suivre à d’autres éléments un chemin stratégique pour plus de répétabilité, afin d’amener le spectateur facilement d’un point A à un point B.

Les formes : Les formes offrent une variété de façons de remplir les espaces de façon créative, de soutenir le texte et d’autres formes de contenu, et d’équilibrer un design. Les formes peuvent être créées à partir de rien, en utilisant des espaces blancs pour donner une structure et une clarté au design.

Les couleurs : La couleur, ou l’absence de couleur est un élément important de tout design. Avec une solide compréhension de la théorie des couleurs, les concepteurs peuvent étonnamment influencer un design et une marque, en intégrant les couleurs de façon transparente et audacieuse ou avec une subtilité brillante.

Les typographies : Les éléments typographiques peuvent transformer un message d’un simple texte en une œuvre d’art. Différentes polices de caractères, combinées à des alignements, des espacements, des tailles et des couleurs personnalisés, peuvent ajouter de la puissance au point que vous communiquez au monde.

Les textures : Même une publicité lisse et brillante peut sembler tangible avec la texture. Elle donne l’impression d’une surface tactile par son aspect visuel et ajoute une sensation de profondeur, rehaussée par le choix du papier et du matériau approprié.

Mais aussi des concepts et principes comme :

La symétrie et l’équilibre (y compris les types de symétrie)
Les flux
La répétition
Les motifs
La hiérarchisation
La règle des tiers ou des grilles de compositions
Culture de l’auditoire (les habitudes de lecture)

GRAPHISME ET ILLUSTRATION

Le design graphique est souvent confondu avec l’illustration, mais alors qu’un illustrateur crée ou dessine une image en réponse à une idée, un concepteur combine illustrations, photographies et caractères afin de communiquer une idée.
Une façon de comprendre cela est de considérer la différence entre un fabricant de meubles et un décorateur d’intérieur. L’un fabrique un objet spécifique dans un but précis, tandis que l’autre réfléchit à la façon dont tous les objets et toutes les surfaces d’une pièce créent un environnement pour la personne qui s’y déplace. Les bons illustrateurs sont souvent des concepteurs compétents et vice versa, ce qui complique la distinction entre les deux pratiques.

6 RAISONS POUR LESQUELLES LES PME DEVRAIENT FAIRE DU GRAPHISME UNE PRIORITÉ !

Le travail d’un designer professionnel (issus de formations diverses : arts appliqués, école d’art et de design, gobelins…) est souvent sous-évalué par les petites et moyennes entreprises. Lorsque les temps sont durs sur le plan financier, le budget créatif est l’une des premières choses qui est réduit. Rares sont les entreprises qui ont un designer intégré au sein de leur équipe. En un sens, c’est une excellente nouvelle pour les designers indépendants et les agences de communication, mais cela met aussi en évidence où les designers se situent dans la liste des priorités des PME. La stratégie de communication et les techniques de communication sont donc parfois laissées à l’abandon.

Les propriétaires de petites sociétés fonctionnent généralement avec des ressources limitées, et bien que chacun veuille un beau site web (site vitrine ou site e-commerce), un logo intelligent et un matériel de marketing convaincant, ils ne sont pas toujours prêts à payer des tarifs professionnels pour les obtenir. Au lieu de cela, ils demandent à un employé qui n’a pas reçu une formation adéquate – généralement un assistant marketing qui porte beaucoup de chapeaux – de s’essayer au bricolage. Ou ils commencent à chercher sur le web des options « moins chères ». Quoi qu’il en soit, le propriétaire de l’entreprise ne sera probablement pas satisfait des résultats.

Les graphistes qu’ils soient freelance, en studio de création ou en agence de graphisme savent qu’une conception graphique pointue et bien pensée peut faire toute la différence pour les petites et moyennes entreprises.

LA PREMIÈRE IMPRESSION COMPTE

Vous savez ce qu’on dit : vous n’avez qu’une seule chance de faire une première impression. Qu’il s’agisse d’un site ou du logo d’une signature de courriel, les clients potentiels jugeront une entreprise en quelques secondes seulement en fonction de son attrait visuel. Une conception graphique et un univers graphique de haute qualité donnent de la crédibilité aux entreprises, ce qui n’a pas de prix. Peu importe la qualité d’un produit ou d’un service, avec un mauvais design et une mauvaise communication d’entreprise, il est peu probable que quelqu’un reste sur votre site web ou conserve votre email assez longtemps pour découvrir la qualité de vos produits et/ou services.

LE DESIGN RACONTE UNE HISTOIRE

Il est important que vos clients comprennent ce que fait votre entreprise même s’ils n’en ont jamais entendu parler auparavant! Un design réfléchi évoque la bonne image dans l’esprit des clients. Le graphisme rend votre entreprise reconnaissable et mémorisable !
Si vous êtes par exemple une entreprise de savon artisanal dont la création remonte à 100 ans, un logo et des étiquettes d’emballage finement détaillés feront écho à la nature artisanale votre l’entreprise, une imagerie historique fera allusion à la tradition, et un agencement de couleurs noir et blanc suggère une qualité classique.

L’IMAGE DE MARQUE REND UNE ENTREPRISE MÉMORISABLE

Une identité visuelle solide assure la cohérence de l’image de marque dans tous les aspects visuels d’une entreprise. Un graphiste professionnel utilisera des couleurs, des caractères, des images et des ambiances précis pour chaque élément de votre identité. De cette façon, les clients ont la même expérience en visitant le site d’une entreprise qu’en lisant sa brochure, cela aide l’entreprise à devenir reconnaissable. De plus, la constance symbolise le professionnalisme et le professionnalisme symbolise la confiance !

LA CRÉATIVITÉ COMME FACTEUR DE DIFFÉRENCIATION

S’il y a une chose que toutes les PME ont en commun, c’est qu’elles font toutes face à la concurrence. Et pour se démarquer, elles ont généralement une poignée de différenciateurs, qu’il s’agisse des prix, de la qualité, du service à la clientèle ou d’autres facteurs. Mais la créativité (en faisant appel à l’humour par exemple) peut aussi aider une entreprise à se démarquer ! Le plan de communication visuelle d’une entreprise a de nombreux objectifs, et l’un d’eux devrait être de rendre l’entreprise unique.

UN BON DESIGN EST ÉVOLUTIF

Un site web beau et lisse est agréable à voir, mais un site qui convertit est encore plus plaisant ! Le design ne consiste pas seulement à rendre les choses jolies ; un design efficace doit séduire et persuader. Un site intelligemment conçu (en responsive design) et qui s’inclut dans un projet web peut orienter les visiteurs vers des actions, comme cliquer sur un bouton « acheter » par exemple. Une brochure bien rédigée oblige les lecteurs à continuer de tourner les pages. La conception graphique professionnelle a le potentiel de produire des résultats mesurables pour une petite entreprise.

ÉCONOMISER DE L’ARGENT À LONG TERME

Lorsque les entreprises ne prennent pas le design graphique au sérieux au début, il est plus que probable qu’elles finiront par subir une refonte du design – dans certains cas, plus d’une fois. Cependant, une conception de qualité a une longue durée de vie. Payer une seule fois pour un design graphique de qualité (logo, identité visuelle complète et charte graphique) n’est pas plus cher que de payer plusieurs fois pour un design en sous-partie. Sans parler du fait que redessiner l’image de votre entreprise ne cesse de faire perdre du temps et peut nuire à votre marque.

CONCLUSION

Certains propriétaires de PME comprennent la valeur du graphisme et de la communication globale, mais ce n’est pas le cas pour beaucoup d’autres ! Si vous voulez être différenciant, cohérent, et faire la différence il faudra avoir recours aux services d’une agence de graphisme !

107 création vous accompagne dans vos créations et peut répondre aux besoins de votre PME en fonction de votre budget, de votre cahier des charges et de vos objectifs ! Alors que ce soit pour la conception de site web, pour une action d’évènementiel ou pour la réalisation d’une identité visuelle complète, contactez-nous !

LES 11 ÉTAPES POUR CRÉER UN BRANDING…

Pour les entreprises qui débutent, ou bien qui se lancent dans une refonte, la création d’une marque est un processus créatif passionnant, mais aussi une source de stress. Votre marque est le premier point de contact que les consommateurs ont avec votre produit ou service, il est donc important de mettre votre meilleur visage en avant.

Une fois que vous avez une bonne idée de ce que vous aimeriez que votre marque véhicule, l’étape suivante consiste à traduire ces idées en un regard et une voix. Bien que cela puisse paraître intimidant au premier abord, la mise en place d’un branding de qualité peut se décomposer en 6 étapes faciles :

QU’EST CE QUE LE BRANDING ?

Dernièrement, le mot « branding » a été constamment utilisé comme une chose à la mode, en particulier dans l’industrie de la mode, beaucoup de gens en ont oublié son sens véritable. Le branding est une combinaison d’éléments, utilisés pour créer une image permettant d’identifier un produit, une marque et de le différencier de ses concurrents, c’est un design unique, un signe, un symbole, des mots… Le branding est une représentation visuelle que les gens mettent en corrélation avec une entreprise ou un produit. Une identité de marque efficace est celle que les clients associent à un haut niveau de crédibilité et de qualité.

Cependant, une image de marque puissante ne dépend pas seulement des caractéristiques esthétiques des éléments de la marque, mais aussi des composants tels que le message et l’attrait émotionnel. Pour créer une identité de marque et un branding appropriés, les designers doivent se pencher sur les objectifs de l’entreprise, faire des recherches sur le marché et son public cible. Ici, nous avons divisé un processus de branding en 11 étapes essentielles que 107 création applique pour chacun de ses projets.

1. OBJECTIFS COMMERCIAUX ET IDENTITÉ DE MARQUE

Bien sûr, ce n’est pas un designer qui fixe les objectifs d’une entreprise ou définit son identité de marque, cependant, ces informations sont essentielles pour tout le processus de branding. Pour obtenir les résultats escomptés, l’entreprise doit fixer ses priorités et ses valeurs au démarrage afin que l’équipe chargée du branding sache quelle direction prendre.

Une marque qui souhaite créer un branding doit fournir à un designer une description caractérisant son entreprise. Par exemple, les concepteurs peuvent demander aux clients de dresser une liste de 4 ou 5 mots-clés décrivant leur entreprise, ou du moins ce qu’ils veulent qu’une entreprise soit !

La pratique montre que tous les clients ne viennent pas chez les designers préparés. Il se peut qu’ils ne pensent pas aux détails et ne demandent qu’une présentation visuelle attrayante qui apportera du succès à leur entreprise. Bien qu’il est vrai que le projet final doit être esthétiquement et visuellement irréprochable, ceci ne constitue pas l’essence même de la conception. Les clients voient souvent des designers graphiques comme des artistes qui créent de belles images et vous ne pouvez pas vous attendre à ce qu’ils connaissent toutes les particularités du flux de travail des designers.

Il est important pour ces professionnels de l’image de connaitre des éléments tels que la psychologie dans le design. Elle peut être très utile pour comprendre le comportement des utilisateurs et leurs réactions possibles à la conception. De plus, les principes de psychologie peuvent aider les créatifs à établir une communication efficace avec les clients. Beaucoup de clients qui ne sont pas certains de leurs désirs et de leurs préférences et c’est là que la psychologie les aide. Si un concepteur trouve les bonnes questions à poser, il sera plus facile de créer un guide en fonction des souhaits du client.

2. ÉTUDES DE MARCHÉ

Lorsque les objectifs sont fixés et que l’identité de marque semble claire, les designers analysent le marché sur lequel l’entreprise souhaite se positionner. Cette étape est essentielle pour tous les toutes formes de design, qu’il s’agisse d’un logo ou d’une application mobile. Cette analyse aide à s’immerger dans l’environnement de la (future) marque et à comprendre les particularités qui peuvent influencer son succès.

Les concepteurs (souvent le chef de projet) creusent l’information sur le marché et les concurrents potentiels. Il est bon d’apprendre de l’expérience de quelqu’un, qu’elle soit bonne ou mauvaise. Faire appel à des experts dans ce domaine permet de créer un logo unique et efficace et de construire une identité visuelle et un branding qui se démarqueront.

N’oubliez pas que design n’est pas un art pur. Si vous comptez uniquement sur le sens de la beauté, vous risquez d’échouer.

3. ÉTUDES UTILISATEUR & PERSONNA

Votre public – c’est-à-dire les personnes à qui vous essayez de vendre vos produits – devrait être le principal moteur du choix de votre esthétique.

Si vous ne l’avez pas déjà fait, le moment est venu pour le designer de créer une personnalité marketing pour vous aider à comprendre le client idéal avec que vous aurez dans l’avenir. Posez-vous des questions sur cette personne : Où habite-t-elle ? Où travaille-t-elle ? À qui s’adresse-t-elle pour obtenir de l’information ? Qu’est-ce qui lui plaît ?

Lorsque le designer aura une vue d’ensemble de ces informations, il pourra commencer à faire des choix graphiques !

4. FAIRE DES PLANCHES TENDANCE

Lors d’un processus de création ou de repositionnement d’une image de marque, une phase de recherche tendance est une nécessité. Aujourd’hui, des sites comme Pinterest sont particulièrement utiles pour cette étape clé.

Les créatifs doivent penser à votre entreprise et à ce que vous voulez que vos clients pensent et ressentent lorsqu’ils apprennent votre existence. Ils traduisent ensuite ces pensées et ces sentiments en repères visuels qui résonnent en vous et sont cohérent avec votre identité de marque.

Ils recherchent des choses dont ils vont s’inspirer, il peut s’agir :

– D’autres entreprises
– Personnages ou marques influentes auxquels vous tenez
– D’ambiances / sentiments que vous aimeriez évoquer
– De couleurs, de typographies ou de tout élément visuel

Pour cette étape, il est souvent utile que vous fournissiez vous-même quelques visuels afin de s’assurer que le designer part dans une direction similaire à ce que vous avez en tête !

Le designer graphique composera ensuite les planches et palettes de couleurs pour trouver la meilleure combinaison pour votre marque. La couleur peut être un premier contact important avec votre marque ou votre entreprise, et s’assurer que vous avez une association qui envoie un message cohérent et fort est vital.

Cette phase permet aux créatifs de vous ouvrir l’esprit à des idées de branding que vous n’aviez peut-être jamais envisagées auparavant. Il ne s’agit pas de prendre des décisions immédiates, mais plutôt d’explorer vos possibilités.

5. COMPRENDRE LES STYLES

L’esthétique du design est en constante évolution, en fonction de vos objectifs, de vos valeurs et de votre cible, les créatifs (souvent issus d’école d’art et de design) vous proposeront un ou plusieurs styles :

CLASSIQUE : Pensez à des marques comme Coca-Cola ou Goodyear. Bien que les tendances récentes puissent sembler excitantes, elles sont aussi celles qui risquent le plus de devenir rapidement désuètes. En établissant une esthétique de design classique pour votre marque, vous pourriez avoir quelque chose de sérieux et durable et la capacité d’atteindre un large public.

RÉTRO : Le logo de Starbuck est un bon exemple de rétro bien fait. Les designs rétro sont parfaits pour les marques qui s’adaptent à l’esthétique. Les cafés branchés et les salons de coiffure à rabais profitent de ce look et le mettent à jour pour 2016. Bien que certains puissent considérer le rétro comme un vieux chapeau, il connaît une recrudescence de popularité dont votre marque pourrait profiter.

CONCEPTUEL (ou material design) : Le logo simple de Google en est un bon exemple, probablement parce qu’ils l’ont inventé le « material design » ! Cette technique innovante et moderne (évolution du flat design) utilise les grilles, la lumière et l’ombre pour créer des visuels modernes. Il peut s’agir du bon design pour une entreprise dont le numérique est le champ d’action (ou dont la marque existe dans un grand nombre de secteurs en ligne).

À LA MAIN : Une nouvelle tendance, ces logos ont l’air d’avoir été dessinés ou tracés à la craie. Cette technique ne fonctionne pas tout à fait pour les entreprises traditionnelles ou technologiques, mais les petites marques qui ont peut-être un produit artisanal peuvent tirer profil de ce style qui évoque quelque chose de sincère et de juste.

MINIMALISTE / MODERNE : Pensez à Apple, une conception simple, mais tout le monde sait ce qu’elle représente. Les styles minimalistes ont le plus d’occasion de s’amélioration et de faire des changements en gardant de la cohérence et sans déstabiliser le client (comme la pomme d’Apple passée d’un arc-en-ciel à un blanc puis noir sans changer de forme).

Et ce n’est qu’une poignée des styles de conception graphique qui ont émergé au cours des 50 dernières années. D’autres sont peut-être apparues au cours de votre phase de recherche. Maintenant que vous savez à qui vous vendez, vous pouvez commencer à rétrécir votre regard vers ceux qui vous conviennent.
Si vous cherchez à établir une marque durable qui plaise à un large public ? Vous devriez plutôt considérer une esthétique de design classique.
Vous essayez de vendre vos produits à des adolescents ou à des jeunes de plus de 20 ans ? Vous seriez peut-être mieux servi en optant pour les dernières tendances en matière de design !

6. TROUVER UN ÉQUILIBRE

Les planches tendance produites par le designer vous ont fait émerger des préférences . Nous avons tous nos logos et campagnes de marque préférés, et il peut être facile d’avoir envie de demander à une agence de communication de les reproduire pour notre propre usage. Bien qu’il soit justifié de s’inspirer d’autres marques, assurez-vous que votre choix ne copie pas quelqu’un d’autre.

Les normes de votre marque doivent être suffisamment uniques pour identifier votre entreprise sans amener quelqu’un à penser à une autre marque, surtout s’il se trouve dans le même secteur commercial. Si vous vendez des antiquités et que tous vos concurrents utilisent des logos vintage « à la main », que pouvez-vous faire pour vous démarquer ? Le designer pourra vous conseiller par exemple d’ aller dans une direction complètement différente (un logo minimaliste pourrait vous distinguer) ou choisir un petit ; mais clé ; différenciateur (ils ont tous des logos noirs, mais vous savez que le violet peut être tout aussi luxueux et est moins souvent utilisé)…

Trouver cet équilibre entre l’inspiration et l’imitation peut être difficile, mais injecter votre propre personnalité dans votre design peut vous aider, vous et vos designers, à créer quelque chose d’unique, de sensible et de durable.

7. DESIGN DU LOGO

Certaines personnes confondent souvent un logo avec une marque, mais ce n’est qu’une étape dans le processus de création de la marque. Toutefois, il serait erroné de sous-estimer le rôle de la conception du logotype. C’est l’élément de base du branding, le symbole le plus important de l’image de marque et le fondement d’une stratégie de marketing efficace permettant sa connexion avec le public cible.

À ce moment, les concepteurs passent à une étape plus artistique – le processus créatif lui-même. Par le biais de diverses expérimentations, ils vous proposent des directions de style et des recherches (souvent faites à la main dans un premier temps). Puis en fonction de vos instructions une piste est choisie et finalisée sur logiciels de PAO, souvent Illustrator (création vectorielle).

Le design de logo joue un grand rôle dans le branding, il est donc essentiel de bien réfléchir, de se poser les bonnes questions et de faire les bons choix dans cette étape et de ne pas chercher à obtenir un résultat trop rapide. Un logo bien pensé vaut la peine d’investir du temps !

8. ÉLÉMENTS VISUELS ET CHARTE GRAPHIQUE

Le design de logo n’est pas la seule représentation visuelle d’une marque. Certes, l’accent principal sera toujours mis sur un logo, mais il y a d’autres éléments qui méritent l’attention, comme la typographie et les « mascottes ».

Les entreprises recherchent souvent les moyens de personnaliser une marque et les designers ont une solution. Les mascottes sont les personnages de design personnalisés créés pour représenter la marque de manière symbolique. Ils peuvent être créés en tant que partie d’un logo ou exister en tant qu’élément de marque individuel. De tels personnages peuvent établir une vraie connexion avec les utilisateurs. Une mascotte sert d’outil de communication et d’interaction avec les utilisateurs, ce qui aide à transmettre le message d’une manière inhabituelle. Les gens commencent à voir une mascotte comme un représentant majeur d’une entreprise. Elle garantit la reconnaissance et la mémorisation d’une marque et attire facilement l’attention des utilisateurs.

Un autre élément visuel responsable de l’identité de la marque est la typographie. De nombreux logos sont uniquement typographiques ou contiennent des polices de caractères (polices de styles), mais la typographie ne s’arrête pas là. Les bannières, les cartes d’affaires, les documents de correspondance qu’une entreprise utilise doivent également comporter des signes d’identité de marque. Les concepteurs créent souvent des polices personnalisées pour que les entreprises soient uniques ! Cependant, ce n’est pas la seule option. Les experts de la typographie peuvent choisir une combinaison de polices qui convient le mieux à une certaine marque. De cette façon, les utilisateurs se souviendront plus facilement d’une marque en raison de sa cohérence dans chaque détail.

Le travail est fait. Le matériel visuel est complet. La dernière tâche du concepteur est de s’assurer que les clients utiliseront tous les actifs correctement. Un guide de style plus souvent appelé charte graphique est un document qui fournit des instructions sur la façon correcte et incorrecte d’utiliser les éléments créés pour la marque. Traditionnellement, une charte graphique comprend l’explication de l’utilisation logo ainsi que la présentation d’une palette de couleurs d’entreprise qui peut être utilisée à différentes fins, mais aussi un guide sur l’utilisation des typographies (contexte, tailles, couleurs…).

9. DÉCLINER SUR DIVERS SUPPORTS

Lorsque le logo est prêt, que la palette de couleurs est choisie et que d’autres éléments visuels sont préparés, il est temps pour le créatif (qu’il soit designer graphiste, directeur artistique, graphiste freelance) de les unir dans un style corporatif harmonieux. En fonction de vos besoins et de vos souhaits, le professionnel sera amené à créer différents outils de communications et supports de communications. Plus votre identité graphie et visuelle sera cohérente et juste et plus la déclinaison sur tous supports sera évidente !

Vous pourrez avoir besoin de décliner votre branding sur des éléments qui vous permettront de vous démarquer tels que les cartes de visites, les documents de correspondances, les flyers et dépliants, les affiches et kakémonos, les éléments textiles, les marquages de véhicules, les lieux physiques (magasins)…

10. DÉCLINER POUR LE NUMÉRIQUE

Les médias numériques devenant de plus en plus répandus, l’image de marque a pris un tout nouveau visage. Votre nom, votre look et votre devise ne figurent plus iniquement sur votre vitrine ou dans une brochure imprimée. Au lieu de cela, vous et les professionnels de l’image avec qui vous travaillez, devrez considérer toute une gamme d’endroits où votre esthétique devra s’adapter, y compris :

– Votre site web (site vitrine ou site e-commerce)
– Profils sur réseaux sociaux
– Annonces en ligne
– Blogs
– Application mobile

Gardez cela à l’esprit lorsque vous choisissez des éléments comme la couleur et les formes. Si les gens passent beaucoup de temps sur votre site web, vous voudrez peut-être envisager des couleurs qui sont un faciles à regarder à l’écran et mettre l’accent sur la lisibilité numérique. Les problèmes de design classiques tels que les espaces blancs et les bords sont encore plus importants lorsque l’on tient compte de la taille et de l’emplacement des bannières des réseaux sociaux. Pensez à l’endroit où votre public interagira avec votre marque en ligne, et comment vous voulez qu’il se sente à chaque fois qu’il interagit. Pour ce type de démarche, il est très important de travailler avec des professionnels du web (web designer, infographistes…) Ce sont eux qui seront le mieux en mesure de vous orienter dans de bonnes directions et de vous accompagner dans la production de contenus.

Collaborer avec des ergonomes ou des UX/UI designer pour développer des applications mobiles peut également être un choix stratégique, car ils sont spécialistes du codage, du design responsive ou encore de l’user expérience. Ils ont bien souvent une parfaite maîtrise des nouveaux outils qui peuvent vous être utiles pour votre stratégie de marque !

11. OBTENIR DES COMMENTAIRES

Que vous soyez à la recherche de conseils sur l’emplacement des polices, les couleurs à choisir ou que vous cherchiez simplement à savoir si votre design est plaisant, cela vaut vraiment la peine de demander conseil à votre entourage. Tout le monde n’est peut-être pas d’accord sur ce que vous avez choisi. Une critique négative ne doit pas signifier que vous devriez tout changer.

Mais si vous demandez à suffisamment de gens (notamment des gens qui sont similaires à votre cible) et que des tendances commencent à apparaître, vous voudrez peut-être prendre du recul et faire les modifications nécessaires !

CONCLUSION

Comme vous pouvez le constater, le branding est un processus complexe. Chaque étape doit être bien pensée, en fonction des besoins du public cible et des objectifs de l’entreprise. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à faire appel à notre agence de communication globale, 107 création afin de travailler sur la valorisation de l’image de votre marque et de créer un branding qui vous ressemble !

L’IMPORTANCE DE LA CHARTE GRAPHIQUE DANS LA…

Il est courant pour les personnes sans compétences graphiques, de confondre identité visuelle et charte graphique. Cependant, l’une et l’autre sont très différentes.

Ces termes sont importants, car parler la même langue que vos interlocuteurs facilitera la communication. Ainsi, identité visuelle, identité de marque, charte graphique et logo sont des choses différentes.

QU’EST-CE QU’UNE IDENTITÉ VISUELLE ?

L’identité visuelle est essentielle à toute communication d’entreprise ou stratégie de communication. C’est en quelque sorte l’essence même de la représentation visuelle d’une entreprise. Une bonne identité visuelle peut attirer l’attention des clients potentiels, mais aussi assurer sa fiabilité et sa popularité auprès des clients et marques concurrentes. Elle doit être unique et originale ce rend la marque reconnaissable, mémorisable, concurrentielle et cohérente. C’est donc elle qui permet d’avoir une réelle image de marque !

Elle comprend les éléments graphiques fondamentaux représentant l’âme de l’entreprise, elle est représentée par les éléments graphiques clés de l’entreprise tels que le logo, les couleurs, la police, la typographie et les signes distinctifs tels que les formes, icônes, pictogrammes, emblèmes, mascottes, caractères…
L’identité visuelle n’est donc qu’une partie de l’identité de la marque et le logo n’est qu’une partie de l’identité visuelle. Cette identité est charnière puisque c’est elle qui véhicule votre image !

QU’EST-CE QU’UNE CHARTE GRAPHIQUE ?

Pour que l’identité visuelle soit appliquée de manière cohérente par toutes les personnes qui interagissent pour ou avec la marque, un référentiel commun est nécessaire. Chacun doit comprendre et connaître les bases du graphisme, qu’il s’agisse d’un nouveau membre de l’équipe, d’un nouveau partenaire ou d’un fournisseur. Un guide clair et précis est donc nécessaire.

La charte graphique est cette référence clé, un document qui explique et détaille chaque élément graphique, ses normes et son cadre d’utilisation. Votre charte graphique assure la cohérence de vos communications, affirme le sérieux de votre activité et bien plus encore. Elle permet de rendre les éléments déclinables sur tous supports de façon lisible et juste.

QUE CONTIENT UNE CHARTE GRAPHIQUE ?

Pour que votre charte graphique soit efficace, elle doit introduire les éléments qui font référence à votre logo, votre signature de marque, vos couleurs, vos polices et leurs styles d’écriture. Elle doit fournir des informations graphiques pour papier et numériques, c’est-à-dire l’application de vos fondamentaux graphiques pour l’impression papier, mais aussi sur le web (site web, page de renvoi, newsletter, etc.).

LES INFORMATIONS LIÉES AU LOGO :

Un logotype est le symbole graphique de votre entreprise ou de votre projet. La création du logo est donc le premier élément de votre identité visuelle. La charte quant à elle définit ces règles de proportions, de taille et de positionnement par rapport aux autres éléments (texte, titres, marges, etc.).

Elle précise également son cadre d’utilisation sous toutes ses formes et dans tous les contextes : impression ou support web, sur fond coloré ou monochrome, avec ou sans transparence. Le logo doit aussi avoir ses variations en noir, blanc et niveaux de gris pour être utilisable dans tous les contextes. Il doit avoir une zone de protection qui sera respectée sur tous les supports et pour maintenir l’uniformité des marges de respiration qui seront attribuées. Enfin, sa disposition sur les différents documents, ses dimensions minimales et maximales et les éventuelles interdictions d’utilisation seront précisées.

LES INFORMATIONS LIÉES AUX COULEURS :

Vos couleurs sont là pour évoquer un sentiment, une réaction, une impression, car chaque couleur affecte le comportement. C’est pourquoi le choix des couleurs est directement lié aux composantes de votre identité de marque.
Comme les couleurs s’impriment différemment sur différents matériaux, la charte prévoit des règles détaillées pour l’impression sur supports-papier (flyers, kakemono, affiches, dépliants, papier en tête…) et numériques (site vitrine, site e-commerce). Elle doit mentionner quelles sont ses couleurs et références colorimétriques dans les différentes versions : CMJN, RVB, hexadécimal, Pantone.

LES INFORMATIONS LIÉES AUX TYPOGRAPHIES :

Les typographies peuvent être des éléments complexes dans un langage visuel. Les marques suivent souvent des tendances (avec ou sans empattement) qui sont à la mode pendant une seconde, mais qui peuvent rapidement devenir désuètes. Rappelez-vous que l’identité de votre marque est un langage cohérent.

Par conséquent, la typographie principale doit être en lien avec votre logo. Limitez le nombre de familles de polices de caractères à 2-3. La charte graphique définira quelle typo utiliser dans quel contexte, en général : un caractère de corps de texte, un caractère de titre et un caractère supplémentaire dont l’utilisation peut varier. Enfin, la charte permettra d’établir le rapport proportionnel entre les différentes typos, les couleurs qui leur sont liées et les règles sur d’autres éléments typographiques (sigles et caractères spéciaux)…

LES INFORMATIONS LIÉES À VOTRE ICONOGRAPHIE :

Les photographies, les illustrations et autres éléments iconographiques sont aussi essentiels pour illustrer vos propos.

Pensez au type d’imagerie que vous utiliserez, ainsi qu’aux traitements visuels. Inclure des conseils sur les filtres, les traitements, la taille, etc.

En matière d’illustration, vous avez besoin d’un langage cohérent et uniforme. Évitez d’utiliser des styles qui s’opposent. Pensez plutôt à la façon dont votre illustration sera utilisée conjointement avec d’autres éléments visuels.

Les motifs doivent aussi être soumis aux mêmes règles, leur palette de couleur, leurs échelles, leurs supports et placements doivent être établis par la charte.

LES INFORMATIONS LIÉES À VOTRE SIGNATURE DE MARQUE :

La signature de votre marque est aussi un élément de différenciation indispensable qui nécessite une attention particulière. Elle est utile dans en tant que signature de bas de mail (campagne d’e mailing), dans des courriers (interne ou externe), carte de visite et d’autres documents officiels. La charte graphique vous permet de définir le positionnement possible de la signature de votre marque (en bas, en haut, latéralement, latéralement) et la distance nécessaire par rapport au logo.

LES ÉTAPES DE CRÉATION GRAPHIQUE

La création d’une identité visuelle et d’une charte graphique est la première étape d’un projet de communication. Elle est essentielle pour donner une image originale, pertinente, cohérente et professionnelle à un sujet donné.
Le travail d’un graphiste est divisé en trois étapes :

La recherche, au cours de laquelle est proposée une série de recherches graphiques. Les travaux de la phase de recherche sont réalisés de manière inachevée.

Le développement, au cours duquel est proposée une série de variations graphiques autour du parcours validé en phase de recherche.

La finalisation règle les détails et les améliorations de l’affréteur choisi par le client.
La charte finale se présente sous différents formats afin que le client puisse l’utiliser sur tous les supports de communication.

QUELQUES DÉTAILS SUR LE PROCESSUS DE CRÉATION DE LA CHARTE GRAPHIQUE

Une stratégie de communication définit le contexte, la cible, le positionnement sur le marché et les axes de communication à considérer pour le développement d’une identité visuelle. Cette étape essentielle est définie par le client, elle permettra de créer un cahier des charges dont le designer graphique aura besoin pour comprendre les enjeux de son travail et de son action de communication.

La phase de recherche propose en général trois axes différents, des idées de conception, sans chercher à obtenir un résultat final. Ces axes définissent une ligne conceptuelle. Si le client n’est satisfait d’aucune des idées proposées, deux autres axes de recherche peuvent être menés (devis supplémentaire). Ces pistes peuvent être aussi bien des dessins / rought voire des logos vectoriels réalisés sur adobe illustrator.

Après avoir sélectionné une idée dans la phase de recherche, le développement permet de l’approfondir jusqu’à l’obtention d’un résultat plus complet et satisfaction du client. En général, trois idées suffisent.

La finalisation prend en charge la fixation finale des détails graphiques et vérifie la qualité dans différents paramètres (format et taille image, couleur / noir et blanc).
Un ensemble de fichiers permettant l’exploitation de la charte finalisée sur tous supports est fourni lors de la livraison. Ils comprennent : logo au format vectoriel (eps), au format image en haute, moyenne et basse résolution (jpeg, tiff), références couleur et fichiers pour les polices. En fonction de l’envergure du projet, un document régissant les règles de la charte graphique peut être créé.

CONCLUSION

Toute conception graphique ce doit d’être globale, le web design (interfaces numériques) doit être cohérent avec les éléments imprimés, l’identité des produits, les lieux physiques … En bref chaque outil et moyen de communication fait partie d’un tout ! Afin d’utiliser les différents éléments d’identité graphique, la charte graphique définit les normes d’utilisation en fonction du contexte, c’est le document de référence, il contient :

Les règles d’insertion des différents éléments, pour chaque support, en précisant les marges et le positionnement, mais aussi les règles éditoriales pour l’homogénéité des communications écrites
et enfin les règles d’adaptation, de déclinaison et d’interdiction pour tous les médias.

L’identité visuelle ne doit pas exister sans charte graphique et la charte graphique ne peut pas exister sans identité visuelle. Cette dernière est la substance, tandis que la charte graphique en est le guide d’application.

Pour créer votre identité visuelle et votre charte graphique, faites appel à notre agence de communication : 107 création. Le directeur artistique, les graphistes et webdesigners sont à votre écoute pour créer des projets à votre image !

L’IMPORTANCE DES COULEURS DANS LA CRÉATION GRAPHIQUE…

Si vous êtes à l’initiative d’un projet, si vous êtes en train de créer une marque, de développer un produit / service, de fonder une association ou de vous lancer dans le numérique, alors vous avez besoin d’une identité forte.
Les graphistes sont là dans cette démarche, ils vont vous imaginer une communication graphique et visuelle, designer vos différents supports de communication (plaquette commerciale, affiches publicitaires, kakemono, carte de visite…). Ces professionnels de l’image sont souvent issus de formation en arts appliqués. Pour chaque concept que vous souhaitez développer, vous trouverez un designer spécialisé : illustrateur, motion designer, ux designer, infographiste, webdesigner, game designer, designer graphique. N’hésitez donc pas à contacter un professionnel dont le domaine de prédilection vous intéresse !
Ces différents spécialistes ont des formations en art et utilisent des éléments comme la couleur, la forme, la ligne et le texte pour créer des messages efficaces pour une variété de médias imprimés et numériques.

GÉNÉRALITÉS SUR LES COULEURS

Au même titre qu’avoir un nom de marque ou un logo à votre image, les couleurs sont incontournables pour que vous soyez identifiable et mémorisable auprès de votre cible !
La couleur joue un rôle essentiel dans le design et la vie quotidienne. Elle peut attirer votre regard sur une image. Parfois, elle peut déclencher une réaction émotionnelle et même communiquer quelque chose d’important sans utiliser de mots du tout.

Commençons par le début avec une mise à jour sur les bases. Vous souvenez-vous avoir appris les couleurs primaires et secondaires à l’école ? Alors vous avez déjà une certaine connaissance de la théorie des couleurs. Les 3 couleurs primaires sont le jaune, le cyan (bleu) et le magenta (rouge).

Les couleurs secondaires sont créées en combinant deux couleurs primaires. Le rouge et le jaune deviennent orange ; le jaune et le bleu deviennent vert ; le bleu et le rouge deviennent violet. Les sous déclinaisons de ces couleurs sont appelées couleurs tertiaires. Maintenant que vous connaissez la roue des couleurs, faisons un pas de plus avec la teinte, la saturation et la valeur. Ce sont des termes que vous ne rencontrerez peut-être pas dans la vie de tous les jours, mais ils sont la clé pour comprendre des couleurs plus nuancées et subtiles !

LA TEINTE

La teinte est la plus facile ; c’est juste un autre mot pour la couleur. Dans l’exemple ci-dessous, vous pouvez décrire la teinte comme rose corail ou rouge clair, selon votre interprétation.

images teinte, saturation, valeur : https://edu.gcfglobal.org/en/beginning-graphic-design/color/1/

LA SATURATION

La saturation fait référence à l’intensité – en d’autres termes, si la couleur semble plus subtile ou plus vibrante. Les couleurs très saturées sont plus lumineuses ou plus riches. Les couleurs désaturées ont moins de pigment, elles rendent plus pastel.

LA VALEUR

La valeur dépend du degré d’obscurité ou de luminosité de la couleur, allant du noir au blanc. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, cela nous donne de nombreuses nuances différentes, d’un brun rougeâtre profond à un rose pastel clair.

COULEURS CHAUDES ET COULEURS FROIDES

Les couleurs chaudes comprennent le rouge, l’orange et le jaune, et les variations de ces trois couleurs. Ce sont les couleurs du feu, de d’automne, des couchers et levers de soleil, et sont généralement énergisantes, passionnées et positives.
Le rouge et le jaune sont les deux couleurs primaires, avec l’orange tombant au milieu (ce qui en fait une couleur secondaire), ce qui signifie que les couleurs chaudes sont toutes vraiment chaudes et ne sont pas créées en combinant une couleur chaude avec une couleur froide. Utilisez des couleurs chaudes dans vos créations pour refléter la passion, le bonheur, l’enthousiasme et l’énergie.

Les couleurs froides comprennent le vert, le bleu et le violet, sont souvent plus pâles que les couleurs chaudes. Elles sont les couleurs de la nuit, de l’eau, de la nature, et sont généralement apaisantes, relaxantes et quelque peu réservées.
Le bleu est la seule couleur primaire dans le spectre du froid, ce qui signifie que les autres couleurs sont créées en combinant le bleu avec une couleur chaude (jaune pour le vert et rouge pour le violet).

LA SIGNIFICATION DES COULEURS

Chaque couleur à un sens, elle fait écho à une sémantique bien précise, l’image de votre entreprise sera donc forcément liée a cette (ces) couleur(s) !
Voici un petit guide des couleurs :

Rouge : Passion, Amour, Colère
Orange : Énergie, Bonheur, Vitalité
Jaune : Bonheur, espoir, tromperie
Vert : Nouveaux départs, Abondance, Nature
Bleu : calme, responsable, triste
Pourpre : Créativité, Royauté, Richesse
Noir : Mystère, Elégance, Mal
Gris : Moody, Conservateur, Formalité
Blanc : Pureté, Propreté, Vertu
Marron : Nature, Intégralité, Fiabilité
Bronze ou beige : Conservateur, pieux, ennuyeux
Crème ou ivoire : Calme, Elégant, Pureté

L’IMPACT VISUEL ET ASSOCIATION DE COULEURS

Les couleurs que vous allez choisir doivent véhiculer un message, mais elles doivent être aussi suffisamment impactantes visuellement. Au même titre que lors de la création de votre logo ou du choix de vos polices d’écriture, vous devez créer des éléments graphiques qui feront de vous une marque à part entière. Pensez également à vous démarquer de vos concurrents via la palette de couleur que vous adoptez !

Les associations de couleurs doivent être réfléchies avec soin, vous pouvez travailler sur des camaïeux (teintes de même famille), sur des couleurs complémentaires (diamétralement opposées sur le cercle chromatique). Mais aussi sur des combinaisons plus complexes, pour cela, vous pouvez trouver en lignes des outils qui vous permettent de créer des associations cohérentes et visuellement agréables.
Pour que l’impact graphique soit optimal tachez également à conserver vos couleurs et à les décliner sur tous vos supports de communication. La clé d’une identité graphique réussie réside avant tout dans la cohérence vos outils de communication !

LES ERREURS À NE PAS COMMETTRE

Il y a des choses à faire et à ne pas faire quand il s’agit de couleur. Par exemple, avez-vous déjà vu des couleurs qui semblent vibrer lorsqu’elles sont placées les unes à côté des autres ?
La solution, c’est d’atténuer le ton et il y a un moyen simple de le faire. Commencez par une couleur et essayez d’ajuster sa luminosité, son obscurité ou sa saturation. Parfois, un peu de contraste est tout ce dont votre palette de couleurs a besoin.

Pour votre communication digitale, si le fond votre site est blanc, ne choisissez pas des couleurs trop claires comme le jaune et orange (notamment pour vos textes).

ÉVITER D’UTILISER UN TROP NOMBRE DE COULEURS !

Les graphistes vous le diront : utiliser et équilibrer les combinaisons de couleurs est extrêmement important. Souvent, les dessins ne comporteront que deux ou trois couleurs, car un trop grand nombre de couleurs peut créer de la confusion et brouiller un message. Il existe bien entendu des exceptions, si vous organiser un événement de type « Color Run » vos affiches et supports de communication peuvent contenir un plus grand nombre de couleurs !
Si ce n’est pas le cas, contentez-vous d’un nombre de couleurs réduit, votre identité visuelle sera ainsi plus claire et lisible.

ÉVITER LES COULEURS BANALES – CLASSIQUES

Afin de construire une identité visuelle avec du caractère et un style propre à votre marque, il faut choisir chaque élément avec soin. Ainsi, le logotype, les typographies et les couleurs (voire les motifs et images références) forment votre charte graphique.
Il est déconseillé de se tourner vers des couleurs trop classiques ou trop souvent utilisées, à titre d’exemple, les couleurs primaires pures comme le bleu cyan n’est pas une judicieuse pour vos supports de communication.

LES COULEURS SUR VOS SUPPORTS DE COMMUNICATION

Que ce soit votre communication digitale ou print, il est important d’avoir un code couleur commun afin de créer une communication globale et lisible.

Les logiciels de PAO (illustrator pour la création vectorielle, indesign pour la mise en page et photoshop pour la retouche d’image) peuvent vous permettre de vous adapter à tous vos moyens de communication. Avec des visuels CMJN pour impressions de type flyer, papier à entête, carte de correspondance, carte de visite… Mais aussi avec des visuels RVB pour vos supports web : site internet vitrine, site e-commerce, e-mailing.

Vous souhaitez créer une charte graphique cohérente et trouver des couleurs qui correspondent à votre marque ?

Contactez-nous !

COMMENT RÉUSSIR SA BROCHURE ET SA PLAQUETTE…

Comme réaliser une brochure ou une plaquette publicitaire plus efficace qui va vous ramener de nouveaux clients ?

Sur des événements tels que les salons professionnels ou encore en rendez-vous prospection c’est un support marketing essentiel qu’il va falloir tout particulièrement soigner car l’on a généralement que quelques minutes pour séduire et faire une bonne première impression. Il va donc falloir apporter du soin à tous les détails de la conception graphique à la rédaction des textes (attention aux fautes d’orthographe !) et leur organisation. Avant de vous lancer dans ces différentes étapes il est nécessaire de se poser en amont les bonnes questions afin d’arriver à LA plaquette commerciale efficace qui vous permettra d’attirer un maximum de nouveaux prospects.

Pour q’une plaquette commerciale soit efficace, la promesse et la proposition de valeur doivent être compréhensible au premier coup d’œil.

Il est important de conserver une cohérence dans la création graphique avec les autres supports de communication d’entreprise que sont les cartes de visites, les banderoles, les oriflammes, les flyers, les kakemono et la PLV. Parfois si vous ne trouvez pas vos présentations d’entreprises suffisamment percutantes peut-être aussi est-ce l’occasion de remettre à plat de nombreuses choses comme le design de votre logo qui peut ne pas être suffisamment attrayant pour les consommateurs. Retravailler les couleurs et l’identité visuelle globale de la marque pour la rendre plus percutante visuellement ou plus en adéquation avec les attentes du marché.

La création et l’envoi de brochures de vente représentent une dépense importante. Et le coût n’est pas la seule chose dont vous devez vous soucier. Chaque document que vous envoyez par routage ou distribuez lors d’un entretien en face à face aura un impact non négligeable sur vos prospects. Si la réalisation est mauvaise vous risquez de laisser une mauvaise impression et donc de potentiellement rater des ventes.

Voici donc une liste de 14 conseils à suivre pour ne pas se planter et réaliser une plaquette commerciale 4 étoiles qui véhiculer une impression positive auprès de votre clientèle.

1. COMPRENDRE VOTRE CLIENT

Comprendre votre client pour créer une plaquette commerciale efficace

Vous l’avez sans doute déjà entendu une bonne centaine de fois mais on le quand même, aujourd’hui plus que jamais le client est roi ! Avant toute chose il est donc impératif de prendre le temps de connaitre afin d’analyser quels sont ses besoins et les critères ayant le plus de poids dans le processus de sa décision d’achat. Quel est le problème le plus important que votre produit ou service pourrait résoudre pour lui ? Si vous ignorez les réponses à ces question il est nécessaire en amont de tout de le reste de prendre le temps de ses les poser dès à présent ! Dialoguer avec vos clients ainsi qu’avec vos commerciaux est bien souvent la meilleure façon de faire remonter les avantages concurrentiels qu’il faudra mettre en valeur dans votre brochure.

2. ATTIRER L’ATTENTION ET GÉNÉRER UNE ACTION

Pour être efficace, votre brochure de vente doit attirer l’attention, susciter l’intérêt du prospect pour qu’il puisse lire davantage, susciter son désir pour le produit ou le service et l’inciter à prendre une mesure précise comme acheter maintenant, appeler et prendre un rendez-vous, visiter votre site Web ou retourner un coupon détachable.

3. PAR PITIÉ PAS DE PHOTO DE VOTRE ÉTABLISSEMENT EN PREMIÈRE PAGE DE VOS SUPPORTS DE COMMUNICATION

Bien sûr, vous êtes en droit d’être fier de vos nouveaux locaux flambant neufs et du développement de votre entreprise. Mais vos clients eux s’en contrefichent. Vous devez concevoir votre brochure pour eux dans laquelle ils pourront facilement trouver les réponses à leurs questions pour savoir si oui ou non vos produits répondent à leurs besoins. Ne gaspillez donc pas l’espace que vous devriez utiliser pour vendre vos produits et convaincre vos interlocuteurs faire appel à vous.

 4. UTILISEZ DES IMAGES QUI SONT IMPORTANTES POUR VOTRE CLIENT

Les images sont importantes pour une brochure commerciale qui plaise à vos clients

Votre client voudra voir le produit que vous vendez ou des images des résultats qu’il obtiendra ou des émotions qu’il ressentira s’il utilise votre produit ou service. Assurez-vous que les images sont claires et professionnelles. Autant que possible il faut éviter les clichés estampillés banques d’image déjà vu 100 fois comme celle du commercial au téléphone par exemple. A l’inverse mettez vos équipes en scène pour donner un coté vrai et créer de la proximité en mettant de l’humain. Désormais il est possible de faire réaliser des clichés et des retouches photos pour pas très cher et soyez certain que cet investissement sera vite rentabiliser tant il vous permettra de vous démarquer de la concurrence.

5. METTEZ-VOUS À LA PLACE DU CLIENT

Vos clients et prospects ne s’intéressent pas vraiment à votre entreprise ou à vos produits. Ils s’intéressent à eux-mêmes ou à leur propre entreprise. Pour attirer leur attention, votre brochure doit mettre l’accent sur les avantages qu’ils retireront d’un achat chez vous.

Pensez-y bien. Combien de personnes achètent un smartphone parce qu’elles veulent avoir un téléphone avec elles toute la journée ou parce qu’elles ont l’intention de l’utiliser principalement comme un téléphone ? Ils les achètent pour rester en contact avec les gens et les événements, pour partager de l’information avec des mots écrits, des images, pour trouver des réponses à des questions rapidement, et parfois, juste pour montrer aux autres qu’ils ont le dernier cri de la technologie. C’est pourquoi les entreprises qui fabriquent des smartphones et les fournisseurs de services qui permettent d’utiliser les smartphones, se concentrent sur le plaisir que les gens tirent de prendre des photos, de partager, de collaborer et d’obtenir une grande quantité de données chaque mois.

Avant de rédiger la copie de votre brochure commerciale, dressez une liste des avantages que vos clients veulent obtenir lorsqu’ils acquièrent votre produit ou service. Utilisez cette liste d’avantages pour vous aider à rédiger une copie axée sur le client.

6. UTILISEZ DES ILLUSTRATIONS ET DES GRAPHIQUES QUI INTÉRESSENT VOTRE AUDITOIRE

Le lecteur moyen prend moins de 5 secondes pour jeter un coup d’œil sur la couverture d’une brochure commerciale et décider de la lire ou non. Si votre titre ou les graphiques sur la couverture de votre brochure sont ennuyeux, peu de destinataires prendront la peine de l’ouvrir. Il faut vraiment faire quelque chose « catchy »et susceptible d’attirer l’attention.

Autre chose à prendre en compte pour les autres pages est que les gens lisent de moins en moins. Donc autant que possible préférez les belles infographies aux gros pavés de zone de texte qui 8 fois sur 10 ne seront tout simplement pas lus. Désormais avec l’ensemble des logiciels open source disponible il n’est plus nécessaire d’être ceinture noire en PAO (publication assistée par ordinateur) pour parvenir à réaliser des infographies attractives.

7. DONNEZ UN ASPECT PROFESSIONNELLE À VOTRE BROCHURE

Comment créer une brochure à l'aspect professionnel ?

Même si votre brochure est bien rédigée, elle n’aura pas beaucoup de succès si elle est mal conçue. Une mise en page confuse, des caractères trop gros ou trop petits, trop de polices différentes ou trop de couleurs de caractères différentes sur une page peuvent donner à une brochure – et à votre entreprise – un aspect non professionnel. Si vous concevez vos propres brochures, vous pouvez donner à vos brochures et dépliants un aspect professionnel en utilisant des modèles de conception gratuits. Vous pouvez trouver des modèles de brochures gratuits sur Office.com, Template.net et de nombreux sites d’impression en ligne.

Si vous avez une pagination suffisamment importante mieux vaut opter pour un façonnage en dos carré collé plutôt qu’en 2 pics métal (agrafes) même si c’est un peu plus cher. Privilégier les formats standards comme le format A4 auxquels tout le monde est habitué et surtout vous maîtriserez mieux les coûts car ceux sont les impositions les plus simples à gérer pour les imprimeurs (notamment si vous passez par un imprimeur en ligne pour la fabrication). L’impression quadrichromie recto verso est la norme pour toute la documentation commerciale cependant si vous avez dans votre logo une couleur symbole (ex le rouge GUERLAIN) cela est intéressant rajouter une couleur Pantone sur la couverture par exemple (quadrichromie + 1). Il faudra au minimum avoir un pelliculage mat ou brillant sur le verso de la couverture. Après on peut jouer avec d’autre finition afin de donner un aspect plus haut de gamme et plus travailler : vernis UV sélectif, gaufrage, dorure à chaud. Cela est particulièrement pertinent si l’on est dans un secteur d’activité avec un volet création.

Pour les papiers aussi il est possible de se démarquer du traditionnel couché brillant 135 gramme en optant par exemple pour des papiers recyclé avec bois ou même du kraft pour les couvertures.
Les petites séries seront généralement imprimés en numérique mais dès 500 exemplaires il est possible d’avoir un tirage en impression offset.
A l’heure du tout digital le papier est encore le meilleur moyen de faire transmettre des émotions donc il faut essayer de profiter au maximum de toutes les possibilités offertes au niveau technique ! Même si le contenu est de la qualité un aspect extérieur au rendu « bon marché » ruinera une bonne partie de vos efforts…

8. UTILISEZ DES TITRES AXÉS SUR LES AVANTAGES À L’INTÉRIEUR DE VOTRE BROCHURE

Une fois que vous avez demandé au destinataire d’ouvrir la brochure de vente, la prochaine chose qu’il va faire est de parcourir les titres à l’intérieur. Utilisez ces titres intérieurs pour retenir leur attention et déplacez-les dans la copie.

9. UTILISEZ DES PUCES POUR VOUS CONCENTRER SUR LES CARACTÉRISTIQUES CLÉS DE VOTRE PRODUIT OU SERVICE

Les consommateurs et les gens d’affaires sont pressés par le temps et ont beaucoup de publicités qui rivalisent pour attirer leur attention. Ils ont donc tendance à parcourir rapidement les copies. Des puces riches en fonctionnalités les aideront à rester concentrés sur ce que vous offrez et les guideront vers l’action que vous voulez qu’ils entreprennent ensuite.

10. METTEZ L’ACCENT SUR LA LISIBILITÉ

Votre brochure ou votre catalogue doit être en cohérence graphique avec vos autres supports de communication comme les cartes des visites, oriflammes, x-banner, rollup, stand parapluie, support plexiglas avec sérigraphie en vitrophanie etc….

Ne rendez pas la lecture de votre brochure difficile pour les gens. Les caractères gris sur fond blanc et les caractères foncés sur fond foncé sont difficiles à lire. Il en va de même pour les pages qui contiennent beaucoup de texte et de petits caractères. Cassez les blocs de caractères avec en-têtes et espaces blancs… Le sens de lecture doit couler de source
Les vernis de protection, des mots en gras, une couverture plastifiée peuvent améliorer l’expérience de lecture.

11. DITES AUX CLIENTS CE QUE VOUS VOULEZ QU’ILS FASSENT APRÈS AVOIR LU VOTRE DOCUMENT

Après avoir intéressé le lecteur à ce que vous vendez, vous devez passer à l’étape suivante : dites-lui ce qu’il doit faire pour l’acquérir. Ne présumez pas qu’ils chercheront votre numéro de téléphone et qu’ils appelleront ou visiteront votre site Web. Si vous ne leur dites pas ce qu’ils doivent faire, ils pourraient se tromper et appeler un autre commerçant ou fournisseur de services au lieu de vous. L’idéal est donc de clôturer le document avec un paragraphe clair dédié au procédé pour passer à l’étape suivante.

12. DONNEZ-LEUR UNE RAISON D’AGIR MAINTENANT

Une plaquette commerciale doit contenir une incitation à l'action claire (call to action)

Si vous n’incitez pas le lecteur à agir maintenant (le fameux call to action comme disent les américains !) et ne lui donnez pas de raison de le faire, vos efforts pour attirer l’attention, susciter l’intérêt et le désir seront vains. Le client passera à la prochaine chose qui attire son attention et vous oubliera. Certaines des offres les plus courantes pour inciter les clients à acheter maintenant sont une promotion temporaire, des rabais spéciaux, qui ne sont valables qu’avant une date précise, un cadeau gratuit pour les achats avant une date précise, et des rabais pour les achats avant une date précise. D’autres qui n’impliquent pas de rabais ou de cadeaux sont des rappels d’acheter maintenant parce que les quantités sont limitées (si elles le sont vraiment), ou parce que les prix vont augmenter, etc.

13. FACILITEZ-VOUS LA TACHE POUR RÉPONDRE

Assurez-vous que le nom de votre entreprise, votre numéro de téléphone et l’adresse de votre site Web se trouvent facilement dans la brochure ou le dépliant de vente. Ajoutez vos pages les pictogrammes des réseaux sociaux sur lesquels vous êtes présents : un passage par FaceBook, LinkedIn, Google+ Pinterest ou Twitter sont devenus pour beaucoup de clients professionnels une étape dans leur processus décisionnel lors d’achats en B2B. Il peut également être intéressant d’agrafer une carte de visite avec les coordonnées directes de la personne qui sera en charge du dossier si le prospect prend contact. Un nom et une ligne directe vont déjà créer un premier lien avec celui qui sera le futur interlocuteur et humaniser un peu le marketing avec les clients potentiels. De plus il faut garder en tête que cela facile la vie de votre interlocuteur qui potentiellement aura collecté plusieurs dizaine de brochures ou catalogues au cours de sa participation à un salon professionnel.

Si vous vous adressez à une clientèle de particuliers via un publipostage ou un envoi de dépliants le fameux coupon détachable a encore une belle cote et peut donner des résultats intéressants même si cela peut paraître quelque peu démodé au premier abord.

Un QR code qui amène les gens soit à votre page produit, soit à une page pour s’inscrire à votre newsletter est une autre option à considérer.

14. SUPPRIMEZ LE RISQUE

Une fois que vous avez développé le désir d’avoir ce que vous vendez, vous pourriez quand même perdre la vente si le client a des inquiétudes au sujet de vos achats. Pour apaiser les craintes du client, inclure une garantie de remboursement.

CONCLUSION 

Avec toutes ces informations sur les brochures et des conseils pour les réaliser efficacement, vous n’avez plus d’excuses pour ne pas le faire. Gardez tout cela à l’esprit et vous en créerez sûrement une qui cartonne.
Si vous souhaitez au contraire faire appel à une agence de communication afin de ne rien négliger au niveau de votre image de marque sachez que 107 Création est en mesure de vous accompagner depuis la conception graphique jusqu’à l’impression de vos flyers, dépliants, plaquettes commerciales pour un résultat garanti sans fausse note ! N’hésitez pas à nous consulter vous aurez très certainement une bonne surprise au niveau des tarifs ☺